John Libbey Eurotext

Médecine thérapeutique / Endocrinologie

MENU

Contrôle du développement du pancréas Volume 2, numéro 1, Janvier - Février 2000

Auteurs
INSERM U457, Hôpital R. Debré, Paris, France.

Le pancréas mature est un organe complexe composé de tissu endocrine, les îlots de Langerhans, et de tissu exocrine, les acini, qui sécrètent les enzymes qu’ils produisent dans les canaux pancréatiques. Les mécanismes qui contrôlent le développement du pancréas sont encore mal connus. Brièvement, à des stades précoces du développement embryonnaire, une première ébauche pancréatique va se développer à partir d’une région spécifique de la face dorsale de l’épithélium du tube digestif primitif. Quelques heures plus tard, une deuxième ébauche va se développer à partir de la face ventrale de ce même tube. Plus tard, ces deux ébauches fusionneront. Les cellules épithéliales formant ces ébauches entourées de mésenchyme splanchnique vont proliférer et former un réseau de canaux. Ces cellules vont ensuite se différencier en cellules à propriétés endocrines produisant des hormones telles l’insuline, le glucagon ou la somatostatine ou en cellules à propriétés exocrines produisant des enzymes telles l’amylase, la lipase ou la trypsine. Finalement, les cellules endocrines vont s’associer pour former des micro-organes appelés îlots de Langerhans alors que les cellules produisant de l’amylase de la lipase ou de la trypsine vont s’associer pour former des acini. Une schématisation de ces étapes est présentée sur la figure 1. Récemment, des progrès ont été réalisés dans deux directions. De nombreux facteurs de transcription, nécessaires au développement du pancréas, ont été caractérisés. De plus, des signaux impliqués dans le contrôle de ce développement ont aussi été définis. Durant ces dernières années, de nombreux progrès ont été réalisés quant à la compréhension des grandes étapes du développement du pancréas. Différents signaux qui contrôlent le développement de cet organe complexe ont été caractérisés. Il est maintenant important de définir si des anomalies de certains de ces signaux peuvent induire un développement anormal du pancréas chez l’homme, aboutissant à un diabète.