John Libbey Eurotext

Médecine et Santé Tropicales

MENU

Utilisation de la technique de la membrane induite pour la reconstruction des os longs en situation précaire Volume 29, numéro 2, Avril-Mai-Juin 2019

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4
  • Figure 5
  • Figure 6
  • Figure 7
Auteurs
1 Service de chirurgie orthopédique, traumatologie et chirurgie réparatrice, Hôpital d’instruction des armées Percy, 101 avenue Henri-Barbusse 92140 Clamart, France
2 Service de chirurgie orthopédique, traumatologie et chirurgie de la main, Hôpital Saint-Antoine, Paris, France
* Correspondance
  • Mots-clés : membrane induite, perte de substance osseuse, reconstruction osseuse, technique de Masquelet
  • DOI : 10.1684/mst.2019.0889
  • Page(s) : 127-32
  • Année de parution : 2019

La technique de la membrane induite est une méthode simple et efficace pour la reconstruction des pertes de substances osseuses des membres. Elle est adaptée aux contextes sanitaires dégradés à condition de respecter ses prérequis et d’être rigoureux dans sa réalisation. Les points clés permettant le succès de ce procédé sont ici exposés. En situation précaire, son emploi est surtout limité par les possibilités du traitement de l’infection osseuse, mais aussi par l’accès au ciment chirurgical et par le stock osseux disponible. Des alternatives sont proposées pour surmonter ces deux derniers obstacles.