John Libbey Eurotext

Médecine et Santé Tropicales

MENU

Intoxication à l’huile de cade : à propos d’un cas clinique Volume 29, numéro 1, Janvier-Février-Mars 2019

Auteurs
Service de réanimation mère-enfant, CHU Hassan II, Fès, Maroc
* Correspondance
  • Mots-clés : intoxication, application locale, huile de cade, Maroc
  • DOI : 10.1684/mst.2018.0843
  • Page(s) : 110-1
  • Année de parution : 2019

Partout au Maroc, l’huile de cade est très employée en médecine traditionnelle dans les soins capillaires et de la peau. Par voie orale, on administre quelques gouttes comme vermifuge. L’intoxication est souvent d’origine iatrogène, résultant surtout de l’ingestion d’une quantité importante ou, particulièrement chez le nourrisson et le nouveau-né, de l’application cutanée prolongée et étendue. Utilisée à des fins thérapeutiques, cette huile peut être responsable d’une intoxication potentiellement mortelle, dont la prévalence est probablement sous-estimée. Nous rapportons un nouveau cas d’intoxication après application cutanée de l’huile de cade chez un nourrisson de 2 mois, avec évolution fatale. Cette observation permet de rappeler l’actualité de cette intoxication et de souligner l’intérêt de la prévenir en promouvant une information des familles au Maroc.