John Libbey Eurotext

Médecine et Santé Tropicales

MENU

Fractures ouvertes de jambe de type III en situation sanitaire dégradée. Partie 3 : relance de la consolidation et traitement des pertes de substances osseuses Volume 29, numéro 1, Janvier-Février-Mars 2019

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4
  • Figure 5
  • Figure 6
  • Figure 7
  • Figure 8

Tableaux

Auteurs
1 Service de chirurgie orthopédique, traumatologie et chirurgie réparatrice des membres, Hôpital d’instruction des Armées Percy, 101 avenue Henri-Barbusse, Clamart, France
2 Service de chirurgie orthopédique et traumatologique, Hôpital d’instruction des armées Clermont-Tonnerre, Brest, France
3 Service de chirurgie orthopédique et traumatologique, Hôpital d’instruction des armées Desgenettes, Lyon, France
4 Service de chirurgie orthopédique et traumatologique, Hôpital principal Dakar, Dakar, Sénégal
5 Chaire de chirurgie appliquée aux armées, École du Val-de-Grâce, Paris
* Correspondance
  • Mots-clés : consolidation osseuse, greffe inter-tibio-fibulaire, membrane induite, perte de substance osseuse, situation précaire
  • DOI : 10.1684/mst.2019.0863
  • Page(s) : 36-42
  • Année de parution : 2019

Après avoir présenté les principes du traitement conservateur et de la reconstruction cutanée dans les fractures ouvertes de jambe Gustilo III1, ce troisième volet est consacré à la prise en charge des pseudarthroses tibiales en situation sanitaire dégradée. Dans ce contexte, la greffe inter-tibio-fibulaire et la technique de la membrane induite permettent de faire face à presque tous les cas de figure. Les points techniques clés de ces procédés sont présentés, avant de proposer un schéma thérapeutique basé sur la classification de Catagni et l’étendue de la perte de substance.