John Libbey Eurotext

Médecine et Santé Tropicales

MENU

Destin d’un centre international de recherches médicales gabonais Volume 29, numéro 2, Avril-Mai-Juin 2019

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4
  • Figure 5
Auteurs
1 Anthropologie réflexive (ret.), Roquefeuil, Pays de Sault, Aude, France
2 Maurel & Prom, Port Gentil, Gabon
3 Department of Microbiology & Immunology, School of Medicine, Georgetown University, Washington DC, USA
* Correspondance
  • Mots-clés : Centre international de recherche médicale de Franceville, Gabon
  • DOI : 10.1684/mst.2019.0906
  • Page(s) : 142-50
  • Année de parution : 2019

En 2009, le Centre international de recherches médicales de Franceville (CIRMF) a trente ans, quand simultanément la République du Gabon fête les cinquante ans de son indépendance. Le CIRMF devient opérationnel en 1979 quand le président de la République, Monsieur Omar Bongo Ondimba, décide de sa création, en partenariat avec la société Elf-Aquitaine. Trois décennies plus tard, le temps est aux bilans. Ce jour du trentenaire plus de trois cent cinquante personnes travaillent au centre. Pour convaincre ses instances à engager un investissement exceptionnel, la direction générale du CIRMF présente avec succès les résultats obtenus pour la science, les projets en devenir, le rayonnement international du Centre. Chose est faite, 2009 voit la structure en rénovation. De champs de recherche sont investis avec succès comme, les antirétroviraux, les virus des hépatites, la diversité du Plasmodium, les émergences des maladies virales, et d’autres encore avec le diagnostic néo-natal de la drépanocytose ou, des inventaires exhaustifs des faunes et flores de la forêt tropicale. Le succès est complet, le CIRMF peut s’enorgueillir d’un bel anniversaire de 30 ans de recherche biomédicale internationale dans l’environnement naturel du Gabon.