JLE

Médecine

MENU

Stéatohépatite non alcoolique : effet favorable d’une perte de poids Volume 11, numéro 7, Septembre 2015

Auteur

Deux études prospectives montrent une régression des lésions de stéatohépatite non alcoolique liée à la perte de poids.

La première étude a inclus 293 patients présentant une stéatohépatite non alcoolique prouvée histologiquement [1]. Ces patients (dont l’IMC moyen était de 31,3) ont bénéficié d’un programme portant sur l’alimentation et l’activité physique qui leur a permis de perdre en moyenne 4, 6 kg en un an. Les lésions de stéatohépatite non alcoolique ont disparu chez 25 % d’entre eux avec un effet proportionnel au poids perdu : 58% de disparition des lésions pour une perte de poids d’au moins 5 % et 90 % pour une perte de poids d’au moins 10%. L’importance de la perte de poids est associée à l’amélioration de tous les paramètres histologiques. La seconde étude a porté sur 109 patients atteints d’obésité morbide et qui ont bénéficié d’une chirurgie bariatrique [2]. Un an après l’intervention, l’IMC moyen avait baissé de 49 à 37 et les lésions de stéatohépatite non alcoolique avaient disparu chez 85 % des patients.

1. Vilar-Gomez E, Martinez-Perez Y, Calzadilla- Bertot L et al. Weight loss through lifestyle modification significantly reduces features of nonalcoholic steatohepatitis. Gastroenterology 2015;149:367–78.
2. Lassailly G, Caiazzo R, Buob D et al. Bariatric surgery reduces features of nonalcoholic steatohepatitis in morbidly obese patients. Gastroenterology. 2015;149:379–88.

Que retenir pour notre pratique ?

• La stéatohépatite non alcoolique est une atteinte hépatique de plus en plus fréquente qui expose à une évolution vers la cirrhose et au risque de cancer du foie. Aucun médicament disponible sur le marché n’est actuellement indiqué dans cette pathologie. Ces deux études, certes non comparatives et d’une durée limitée à un an, apportent de nouveaux arguments en faveur de l’intérêt d’une perte de poids. C’est donc la priorité chez ces patients.

Mots clés : Stéatose hépatique non alcoolique [Nonalcoholic fatty liver disease]