John Libbey Eurotext

Médecine

MENU

Prise en charge du trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H) : pourquoi et comment traiter ? Volume 17, numéro 3, Mars 2021

Illustrations

  • Figure 1
Auteurs
Université Toulouse III – Paul Sabatier, Faculté de médecine de Toulouse, Département Universitaire de Médecine Générale (DUMG), 133 route de Narbonne, 31000 Toulouse
* Correspondance

Dans un précédant article concernant les moyens diagnostiques d’un trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H) [1] nous avons vu l’implication des différents acteurs autour du médecin traitant qui est en première ligne avant d’aboutir à un diagnostic de certitude au sein d’une prise en charge pluri professionnelle. En tant que premier interlocuteur le médecin traitant doit maitriser les possibilités thérapeutiques médicamenteuses et non médicamenteuses afin de mieux assurer la prise en charge thérapeutique et le suivi de ces patients dans un environnement pluri professionnel.