John Libbey Eurotext

Médecine

MENU

Les groupes d’analyse de pratique entre pairs : définition, efficacité et freins Volume 16, numéro 5, Mai 2020

Tableaux

Auteurs
1 Département de Médecine Générale de la Faculté de médecine Jacques Lisfranc, Université Jean Monnet, Campus santé innovations, 42270 Saint-Priest-en-Jarez
2 Université Claude Bernard Lyon 1, Université Saint-Étienne, HESPER EA7425, F-69008 Lyon, F-42023 Saint-Étienne
* Correspondance

Les groupes d’analyse de pratique entre pairs (GAPP) sont connus comme une méthode d’amélioration de la pratique, mais aussi comme un cadre d’expression des médecins. Il s’agit d’une activité qui devient de plus en plus populaire en France et en Europe, mais qui reste volontaire et qui nécessite souvent un engagement en dehors des heures de travail. Quels sont les avantages ainsi que les freins de ce moyen de formation et d’évaluation ? Quel est son impact sur la clinique ?