JLE

Médecine

MENU

La FMC est-elle efficace sur les résultats sanitaires ? Volume 9, numéro 2, février 2013

Auteur

Ce second volet de l’analyse du Collège des pneumologues américains aboutit aux mêmes recommandations que le premier : multiplicité des actions et des techniques pédagogiques, nécessité de recherches complémentaires…

Pour ce second volet, 37 études ont été utilisées, à partir des modèles développés par Moore (cf. note de lecture sur cet article). Sur les 33 études qui évaluaient les résultats cliniques à long terme, 13 seulement montraient un effet bénéfique de la FMC, conclusion décevante qui permet cependant au groupe de travail de conclure que le rapport bénéfice/risque de la FMC sur les résultats cliniques est favorable (grade 2C) dans les conditions définies dans le 1er volet de l’étude. Mais il est actuellement impossible de déterminer dans quelle mesure les résultats observés dépendent du système de santé lui-même ou de la délivrance des soins par des professionnels isolés ou des équipes interdisciplinaires. De nombreux autres facteurs interviennent sur ces résultats ; ainsi, une étude sur la mortalité montrait l’influence des comportements (40%), des contextes sociaux et environnementaux (20%), des facteurs génétiques (30%) et seulement pour 10 % des insuffisances en matière de soins médicaux. Les liens de causalité entre FMC et résultats cliniques restent incertains et il faudra d’autres recherches pour identifier ce qui peut les mettre en évidence.

Mazmanian PE, Davis DA, Galbraith R. Continuing Medical Education Effect on Clinical Outcomes. Effectiveness of Continuing Medical Education: American College of Chest Physicians Evidence-Based Educational Guidelines. Chest 2009;135;49S-55S.

Que retenir pour notre pratique ?
• La question à laquelle tente de répondre ce second volet est encore plus complexe que celle de l’effet de la FMC sur les performances des médecins, déjà bien incertaine. Comme les auteurs américains, il faut rester modeste : la FMC est plus utile que nuisible, et il semble « assez logique » qu’elle serve à quelque chose… Le reste est du domaine des croyances.
• Pour être un peu plus « positif », on peut cependant remarquer que ce deuxième volet concerne, comme le premier, la FMC « classique » et ouvre la discussion sur l’intérêt d’associer dans la même démarche formation et évaluation des pratiques… ce qui nous ramène au coeur de la problématique de ce numéro spécial DPC.