JLE

Médecine

MENU

Éthique, discriminations et recherche : ce qu’a apporté la déclaration d’Helsinki Volume 16, numéro 7, Septembre 2020

Illustrations


  • Figure 1
Auteur
Professeur émérite de Thérapeutique (SMBH de Bobigny, Université Sorbonne – Paris Nord), Président d’un Comité de Protection des Personnes (CPP)
* Correspondance

Les règles de la « bonne pratique clinique », qui organisent la méthodologie de la recherche médicale, ne datent que d’une quarantaine d’années. On leur doit l’efficacité de la « médecine fondée sur la preuve » (EBM). Il est frappant de se rendre compte que celles qui permettent d’en assurer l’éthique, et qui nous semblent aujourd’hui bien évidentes, ne sont pas bien plus anciennes ! Nous proposons ici, dans une première partie, de donner quelques exemples des programmes de recherche tels qu’ils existaient auparavant, avant de décrire rapidement l’organisation du contrôle éthique de la recherche d’aujourd’hui.