JLE

Médecine

MENU

Effets des mesures sanitaires de confinement sur la prévalence des chutes chez les personnes résidant en EHPAD. Étude observationnelle transversale rétrospective dans un groupe associatif de 19 EHPAD en Haute-Garonne Volume 18, numéro 4, Avril 2022

Illustrations


  • Figure 1.

  • Figure 2.

  • Figure 3.

Tableaux

Auteurs
1 DUMG Toulouse, Université Paul Sabatier, 133 Route de Narbonne 31400 Toulouse
2 Directrice médicale et qualité du groupe associatif d’Ehpad Edenis, Rue Claude-Marie Perroud, 31100 Toulouse
* Correspondant : M. Bismuth

D’après un rapport de la DREES (Direction de la Recherche des Études de l’Évaluation et des Statistiques) écrit en 2017 et portant sur l’année 2015, 728 000 personnes fréquentent en France un établissement d’hébergement pour personnes âgées ou y vivent, soit 10 % des personnes âgées de 75 ans ou plus, et un tiers de celles âgées de 90 ans ou plus. Huit sur dix sont accueillies en EHPAD. Les chutes représentent une cause fréquente d’entrée en EHPAD. Elles aboutissent souvent à une perte d’indépendance et à une augmentation de la morbi-mortalité. Elles sont la cinquième cause de décès chez la personne âgée. Quel a pu être l’impact possible des mesures de confinement ?