JLE

Médecine

MENU

Des faits à la pratique : le « courtage » de l’information Volume 9, numéro 2, février 2013

Auteur

Cette étude-pilote visait à explorer comment faciliter l’accès aux données factuelles actualisées à des praticiens dans différentes configurations d’exercice.

Elle a été réalisée dans 3 groupes d’une petite dizaine de praticiens (un groupe CHU, un groupe hôpital général, un groupe médecine libérale). Les auteurs partent du double constat de la complexification incessante des connaissances issues de la recherche thérapeutique et de l’écart entre cellesci et les pratiques médicales ou les décisions en politiques de santé. Ils posent l’hypothèse que les recommandations sont plus bénéfiques pour la pratique de ceux qui participent à leur élaboration : il faut donc envisager leur élaboration vers la périphérie du système de soins, c’est-à-dire avec les professionnels concernés. Le cadre de « groupes de pairs » déjà opérationnels en FMC paraît le mieux adapté. Selon ses besoins, le groupe délègue au « courtier en connaissances » les tâches techniques : collecte, sélection, analyse critique et synthèse des données factuelles. Il reste le maître en amont – problèmes et questions – et en aval – interprétation, contextualisation, mise en oeuvre. L’étude ne permet pas de dire si le courtage est capable de modifier les pratiques (ce n’était pas dans ses objectifs) mais montre qu’il est possible, généralement bien accepté, avec quelques difficultés contextuelles et culturelles, du fait des insuffisances des professionnels quant aux bases de l’analyse critique des informations thérapeutiques.

Boissel JP, Riondet O, Cucherat M, Stagnara J, Wazné H, Nony P. Le courtage des connaissances en thérapeutique. Une étude pilote de faisabilité. Prat Organ Soins. 2010;41(1):55- 64.

Que retenir pour notre pratique ?
• La question de la confrontation des pratiques et des données factuelles est au coeur même de la question du DPC (comme d’ailleurs de la ligne éditoriale de Médecine). La méthode proposée par Boissel et al. est utilisée dans de nombreux groupes de professionnels, même si elle n’est pas aussi « théorisée » que dans cet article. La démarche nord-américaine de UpToDate semble assez proche.
• Le modèle (proposé ailleurs dans ce numéro spécial) d’une approche collaborative de type Wiki, question par question, est une application concrète de cette étude pilote, proposant en outre une large accessibilité des données recueillies.