John Libbey Eurotext

MT Cardio

MENU

Épidémiologie de l’insuffisance cardiaque en Europe : épidémie du 21 e siècle ? Volume 2, numéro 1, Janvier-Février

Auteurs
Hôpital Louis-Pradel, 28, avenue du Doyen-Lépine, 69677 Bron Cedex

L’épidémiologie de l’insuffisance cardiaque est relativement peu connue en France, malgré son impact économique considérable sur le système de santé, cela alors même que cette contrainte devrait encore augmenter. Si la prévalence ajustée sur l’âge diminue, la prévalence globale augmente du fait du vieillissement des populations occidentales et du meilleur pronostic des maladies qui conduisent à l’insuffisance cardiaque. La mortalité diminue, mais elle reste très élevée. Quelques chiffres français importants : le nombre d’insuffisants cardiaques est d’environ 500 000, il y a 120 000 nouveaux cas chaque année. L’incidence passe de 4 ‰ chez les hommes et 3 ‰ chez les femmes de 55 à 64 ans à 50 ‰ chez les hommes et 85 ‰ chez les femmes de 85 à 94 ans. L’âge moyen de survenue de l’insuffisance cardiaque est de 73,5 ans ; deux tiers des patients ont plus de 70 ans. Il y a environ 3,5 millions de consultations et 150 000 hospitalisations pour insuffisance cardiaque par an. La durée moyenne de séjour est de 11 jours. Il y a plus de 32 000 décès annuels par insuffisance cardiaque. Les dépenses liées à l’insuffisance cardiaque représentent plus de 1 % des dépenses médicales totales. L’insuffisance cardiaque est un problème majeur de santé publique, et il l’est de plus en plus. Cela doit nous inciter à traiter nos patients au mieux, et à mettre plus en œuvre les mesures de prévention.