John Libbey Eurotext

Journal de Pharmacie Clinique

MENU

Développement de la conciliation médicamenteuse par intégration des préparateurs en pharmacie hospitalière au centre hospitalier de la région de Saint-Omer Volume 42, numéro 3, Septembre 2023

Illustrations


  • Figure 1.

  • Figure 2.

  • Figure 3.

Tableaux

Auteurs
1 Service Pharmacie, Hôpital Maritime de Zuydcoote, service pharmacie, boulevard Vancauwenberghe, 59123 Zuydcoote, France
2 Centre hospitalier de la région de Saint Omer, service pharmacie, Helfaut, France
3 Centre hospitalier de l’arrondissement de Montreuil-sur-Mer, service pharmacie, Rang-du-Fliers, France
* Correspondance : B. Périmony

Lors de la conciliation médicamenteuse (CM), le bilan médicamenteux optimisé (BMO) est habituellement réalisé par les pharmaciens, internes et externes en pharmacie. Au centre hospitalier de la région de Saint-Omer, le temps consacré à la CM était insuffisant et un déploiement quotidien était impossible avec l’effectif actuel. Pourtant, d’autres acteurs tels que les préparateurs en pharmacie hospitalière (PPH) peuvent réaliser cette étape. La Société française de pharmacie clinique recommande de rechercher une subsidiarité dans l’organisation de cette activité1.

L’objectif de ce travail a été de former une équipe de PPH dans la réalisation du BMO afin de développer et pérenniser l’activité de CM d’entrée de manière quotidienne. Au préalable, une libération de temps préparateur, une réorganisation du processus d’activité ainsi qu’une formation interne ont été nécessaires. Une campagne de communication a été associée afin de développer un contexte favorable au déroulement du projet. En neuf mois, différents indicateurs de suivi ont été analysés : le nombre de CM réalisées, le nombre de divergences non intentionnelles (DNI) interceptées et le nombre d’interventions pharmaceutiques (IP).

Au total, 120 CM ont été réalisées par la collaboration du PPH avec le pharmacien. Dans l’ensemble des CM, 68 % ont permis de révéler au moins une DNI donnant lieu à 183 IP dont 71 % ont été acceptées. Les données retrouvées sont similaires à la littérature. L’activité est maintenant réalisée de façon quotidienne avec une hausse d’activité en termes de CM réalisées. L’intégration des PPH permet de valoriser, diversifier leurs missions et de développer leurs connaissances médicales et médicamenteuses.