John Libbey Eurotext

Journal de Pharmacie Clinique

MENU

Analyse des divergences non intentionnelles au cours de la conciliation médicamenteuse dans un service de pneumo-phtisiologie à Abidjan (Côte d’Ivoire) Volume 42, numéro 3, Septembre 2023

Auteurs
1 Laboratoire de pharmacie clinique et thérapeutique, Université Félix Houphouët-Boigny, Abidjan, Côte d’Ivoire
2 Service de pharmacie, Centre hospitalier et universitaire de Cocody, Abidjan, Côte d’Ivoire
* Correspondance : A.T. Kamenan Boua

La conciliation médicamenteuse (CM) est un processus pour prévenir, intercepter et corriger des erreurs médicamenteuses (EM) afin de sécuriser le traitement médicamenteux des patients hospitalisés. Méthode. Une étude transversale à visée descriptive a été menée dans le service de pneumo-phtisiologie du CHU de Cocody. Elle a concerné les patients adultes hospitalisés, capables de s’exprimer et ayant donné leur consentement éclairé. Une CM d’admission a été réalisée selon le mode rétroactif pour déterminer les divergences non intentionnelles (DNI). L’échelle du potentiel de gravité de Blanchet a servi à évaluer l’impact clinique des DNI. Résultats. Au total, 100 patients ont été conciliés pour 554 divergences détectées soit 5,54 divergences par patient parmi lesquels 18 DNI ou EM ont été recensées chez 15 patients (soit 0,18 EM/patient). Les médicaments du « système respiratoire » (38,7 %) ont constitué la principale classe concernée par les DNI. Toutes ces DNI ont nécessité des corrections de type « reprise du traitement » (66,7 %) pour les cas d’arrêt contre 33,3 % de type « arrêt du médicament » pour les ajouts non intentionnels. Ces DNI ont été majoritairement cotées non significatives (61,2 %) par le prescripteur référent. Conclusion. L’implantation de la CM dans les services hospitaliers de Côte d’Ivoire pourrait améliorer l’interaction médico-pharmaceutique et sécuriser la prise en charge des patients hospitalisés.