John Libbey Eurotext

Innovations & Thérapeutiques en Oncologie

MENU

Rôles multiples des cytokines de la famille de l’IL-17 dans le cancer du sein Volume 7, numéro 3, Mai-Juin 2021

Illustrations

  • Figure 1

Tableaux

Auteurs
1 Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA)
EA7509 – IRMAIC
51, rue Cognacq-Jay
51100 Reims
France
2 Institut Godinot
EA7509 – IRMAIC
1, rue du Général Koenig
51100 Reims
France
3 Institut Godinot et URCA
EA7509 – IRMAIC
1, rue du Général Koenig
51100 Reims
France
4 Inserm
U976 – HIPI
1, avenue Claude Vellefaux
75010 Paris
France
* Tirés à part

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez les femmes. Certaines protéines de l’inflammation participent à l’émergence et au développement du cancer du sein. Une famille de six protéines désignées collectivement par le nom d’interleukine 17 (IL-17) est impliquée, entre autres, dans le contrôle des infections. Lorsque ses concentrations ne sont pas régulées convenablement, l’IL-17 contribue au développement des maladies inflammatoires chroniques. Dans le cancer, l’IL-17 promeut la prolifération, l’invasion et la migration tumorales. Une concentration élevée d’IL-17 est associée à un mauvais pronostic d’un cancer du sein et serait corrélée à l’augmentation d’inhibiteurs de point de contrôle des cellules du système immunitaire. Ces données suggèrent l’intérêt d’un traitement ciblant l’IL-17, seul ou combiné à d’autres thérapies, dans le cancer du sein. Cette revue présente les connaissances actuelles des différents rôles de chaque membre de l’IL-17 dans le cancer du sein.