John Libbey Eurotext

Innovations & Thérapeutiques en Oncologie

MENU

Les défis de la chirurgie du cancer bronchique en 2023 Volume 9, numéro 3, Mai-Juin 2023

Auteurs
APHP, Hôpital Cochin Service de chirurgie thoracique 27, rue du Faubourg Saint-Jacques 75014 Paris France <mathilde.prieto@aphp.fr> <elisa.daffre@aphp.fr> <marco.alifano@aphp.fr>
Remerciements et autres mentions :Financement : aucun.Liens d’intérêts : les auteurs déclarent ne pas avoir de lien d’intérêt.
* Tirés à part : M. Alifano

La prise en charge chirurgicale des patients atteints d’un cancer bronchique non à petites cellules garde une place centrale dans l’arsenal thérapeutique en 2023. Environ 30 % des patients présentant un cancer pulmonaire seront opérés. L’avènement des thérapies ciblées et de l’immunothérapie a révolutionné la prise en charge des patients présentant un cancer pulmonaire à un stade avancé.

La chirurgie doit également poursuivre ses révolutions et appliquer les concepts de médecine prédictive, personnalisée, participative et préventive (MP4), permettant ainsi de définir, en 2023, la chirurgie de précision.

Les objectifs sont multiples : diminuer les complications postopératoires afin d’avoir un impact direct sur la morbi-mortalité postopératoire, améliorer la survie globale, la survie sans récidive et la qualité de vie des patients.

Cela est permis autant par la disponibilité de nouveaux outils techniques avec l’arrivée de la chirurgie mini-invasive et robotique, que par l’amélioration des parcours de soins des patients avec notamment le développement de programmes de récupération améliorée après chirurgie (RAAC). Une meilleure compréhension des mécanismes impliqués dans la progression tumorale ainsi que des interactions entre l’hôte et la tumeur reste également essentielle et permet d’identifier de nouveaux facteurs pronostiques. Ainsi, au-delà du stade tumoral, il a également été retrouvé, dans différentes études, un impact direct sur les suites postopératoires de la dénutrition, de la sarcopénie et de l’état inflammatoire du patient.

Une vision plus large, centrée autour du patient, semble la clé de l’innovation de la chirurgie du cancer pulmonaire en 2023.