John Libbey Eurotext

Innovations & Thérapeutiques en Oncologie

MENU

Le métier d’infirmier pivot : la clé du succès de la chirurgie ambulatoire ? Volume 9, numéro 1, Janvier-Février 2023

Illustrations




Auteurs
* Tirés à part : M. Gilles-Baray
Remerciements et autres mentions :Financement : aucun.Liens d’intérêts : l’auteur déclare ne pas avoir de lien d’intérêt.

La mastectomie est réalisée en ambulatoire au Centre Henri-Becquerel dans plus de 80 % des cas, ce qui est de loin la première position nationale. Ce résultat est possible grâce à une personne au rôle majeur, l’infirmier pivot, qui articule toutes les étapes entre l’hôpital et la prise en charge en ville. Ce poste a été créé initialement pour améliorer le taux de chirurgie ambulatoire en sénologie qui stagnait à 40 %. L’idée novatrice de cette création de poste a été de lever les freins à son développement, notamment ceux liés à la gestion des drains après chirurgie par mastectomie. Le rôle de l’infirmier diplômé d’État (IDE) pivot est plus qu’un rôle de coordination. Il est de suivre et surtout d’anticiper le parcours chirurgical avec les patients, dès la consultation d’anesthésie. L’objectif est de sécuriser au maximum leur retour à domicile grâce à un lien privilégié avec les infirmiers libéraux. Cela passe évidemment par des explications détaillées, par une aide proposée quant au choix de l’infirmier libéral ou encore par le fait d’être joignable en permanence pour sécuriser le parcours. Cette satisfaction est retrouvée tant chez les patients que chez les professionnels de ville, enquêtes à l’appui. L’élargissement des indications et des implications des infirmiers pivot s’est fait secondairement.