John Libbey Eurotext

Innovations & Thérapeutiques en Oncologie

MENU

Habitudes et perceptions thérapeutiques dans le cancer du sein métastatique RH+/HER2 en France d’après les résultats d’une enquête nationale Volume 7, numéro 1, Janvier-Février 2021

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4
  • Figure 5
  • Figure 6

Tableaux

Auteurs
1 Hôpital Lyon Sud
Institut de cancérologie des Hospices civils de Lyon (IC-HCL)
Service d’oncologie
et Université de Lyon
65, chemin du Grand Revoyet
69310 Pierre Bénite
France
2 Assistance publique-Hôpitaux de Paris
Hôpital universitaire Saint-Louis
Sénopole
1, avenue Claude Vellefaux
75010 Paris
France
3 Centre Antoine Lacassagne
Service de recherche clinique
33, avenue de Valombrose
06100 Nice
France
4 European oncology medical unit
Eisai EFS
5, place de l’Iris
92400 Courbevoie
France
5 CHR Metz-Thionville
Hôpital Mercy
Service d’oncologie médicale
1, allée du Château
57530 Ars-Laquenexy
France
6 Institut Curie
Département d’oncologie médicale
35, rue Dailly
92210 Saint-Cloud
France
* Tirés à part
* Ces auteurs ont coordonné l’étude.

Les recommandations internationales d’experts préconisent une hormonothérapie associée à un inhibiteur de CDK4/6 en première ligne de traitement des cancers du sein métastatiques RH+/HER2. Pour autant, les niveaux de preuves et grades de recommandations sont moins forts pour les lignes ultérieures du fait du manque d’essais cliniques évaluant les stratégies thérapeutiques globales. Les décisions de traitement sont donc motivées par l’expertise clinique de l’oncologue qui est une partie intégrante de la médecine fondée sur les preuves. Cette étude observationnelle vise à décrire et mesurer les habitudes et perceptions des oncologues médicaux concernant les traitements systémiques disponibles pour traiter le cancer du sein métastatique RH+/HER2.