John Libbey Eurotext

L'Information Psychiatrique

MENU

Une douleur sans lieu : la question de la douleur psychique Volume 80, numéro 9, Novembre 2004

Auteur
Praticien hospitalier honoraire, membre de la Société psychanalytique de Paris, 19, La Roseraie, 108, avenue de Paris, 78000 Versailles

Douleur physique et douleur psychique partagent une même incapacité défensive, mais à des pôles opposés. Ce qui, dans un cas, écrase le corps sans aucune mentalisation utile, se perd, dans la douleur psychique, en une libre et inconsistante tentative objectale, nécessaire et impossible, qui blesse le sujet au point narcissique le plus insaisissable de son être. Cette douleur sans lieu ni raison tendra à trouver sa forme de diverses façons, dans la maladie mélancolique, la variété des états limites ou dans la douleur physique où la boucle se referme.