John Libbey Eurotext

L'Information Psychiatrique

MENU

Regards croisés sur l’intérêt d’un stage en cabinet de psychiatrie libérale pendant le DES de psychiatrie Volume 95, numéro 1, Janvier 2019

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
Auteurs
1 Internes en Psychiatrie, Rennes, France
2 Professeur des universités-praticien hospitalier, Rennes
3 Praticien hospitalier, Vannes
4 Maitre de stage des universités en psychiatrie, Vannes
* Correspondance
  • Mots-clés : psychiatrie, exercice libéral, interne hospitalier, formation médicale, stage
  • DOI : 10.1684/ipe.2019.1902
  • Page(s) : 49-54
  • Année de parution : 2019

En France, la formation des internes reste majoritairement hospitalière. Depuis 2017, un stage chez un psychiatre libéral a été mis en place par la faculté de Rennes. L’objectif de cet article est d’en faire un premier bilan.

Comme points positifs, il est rapporté que ce type de stage permet de progresser sur la sémiologie, la connaissance du système de soin, de transmettre des connaissances, de repenser une façon de travailler, de s’approprier les pratiques observées, de découvrir et de mettre en pratique des psychothérapies.

Comme points négatifs sont mis en avant le risque d’isolement de l’interne, l’aménagement du cabinet, le temps et la disponibilité demandés à l’encadrant.

Malgré ces difficultés, ce stage présente un intérêt certain et devrait être étendu aux autres facultés.