John Libbey Eurotext

L'Information Psychiatrique

MENU

La double stigmatisation des personnes atteintes de psychose et désocialisées Volume 83, numéro 8, octobre 2007

Auteur
Professeur émérite de psychiatrie à la Faculté de Médecine de Nice, 19, rue Rossini, 06000 Nice

Un assez grand nombre de psychotiques se désocialisent et deviennent des sans-abri. Ils sont alors doublement stigmatisés en tant que malades mentaux et en tant qu’exclus. Parmi les facteurs de cette stigmatisation, il y a une certaine défaillance des institutions soignantes et sociales. Ces psychotiques errants sont souvent des perdus de vue des secteurs de psychiatrie. Il conviendrait que les équipes psychiatriques réfléchissent aux moyens d’empêcher ces sujets d’évoluer vers l’errance. Ils ont souvent recours à des services sociaux mais les personnels de ces services n’ont pas la formation leur permettant de les identifier, ne peuvent leur apporter qu’une réponse sociale insuffisante. Les services médicaux, de consultations ou d’urgence, ont des difficultés pour accueillir ces patients. Il conviendrait d’analyser les raisons de ces difficultés pour y remédier.