John Libbey Eurotext

L'Information Psychiatrique

MENU

Jules César de Shakespeare : une personnalité « inaccessible et inébranlable » Volume 95, numéro 10, Décembre 2019

Auteur
IME « Le Marais »,
13 rue Saint-Dominique
85300 Challans, France
IME « Les Terres Noires », route de Mouilleron
85000 La Roche/Yon, France
* Correspondance

La tragédie romaine de Jules César (1599) de Shakespeare nous présente un César certes vieillissant, un peu dur d’oreille et sujet à des crises d’épilepsie, mais un César qui se montre, se dit et se sait « inaccessible et inébranlable ». Il nous est dessiné avec un amour-propre, une autosuffisance et un orgueil démesurés, parlant de lui à la troisième personne, certain de sa filiation divine. Après une courte revue de la littérature consacrée aux différents portraits et analyses du personnage, nous mettrons en relief la dimension mégalomaniaque du César shakespearien. Nous nous intéresserons d’une part à la question de la filiation et du moi grandiose, et d’autre part à la question de l’identité et de la personnalité – dans une perspective lacanienne – du dictateur romain. Nous verrons que ces deux qualificatifs (« inaccessible » et « inébranlable ») prononcés par César lui-même dans la pièce, nous orienteront tout au long de cette étude vers une structure de personnalité que nous pourrions qualifier aujourd’hui de « paranoïaque ».