John Libbey Eurotext

L'Information Psychiatrique

MENU

Impact psychologique du confinement sur le personnel hospitalier en psychiatrie Volume 97, numéro 10, Décembre 2021

Illustrations

  • Figure 1

Tableaux

Auteurs
1 Unité de recherche clinique, secteur G03, EPS Ville-Évrard, 202 avenue Jean-Jaurès, 93330 Neuilly-sur-Marne, France
2 Laboratoire de psychopathologie et de neuropsychologie, Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis, 2, rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis, France
3 École de psychologues praticiens, 23 rue du Montparnasse, 75006 Paris, France
4 Centre hospitalier du Rouvray, 4, rue Paul Éluard, 76301 Sotteville-lès-Rouen, France
* Correspondance

La crise sanitaire liée à la Covid-19 pourrait entraîner chez les professionnels de santé une détresse émotionnelle et des troubles anxiodépressifs, et cela même en dehors des unités de soins prenant en charge la Covid-19. Nous avons évalué 197 membres du personnel d’un hôpital psychiatrique au moyen d’une enquête en ligne, durant le premier confinement de la pandémie de Covid-19. Les femmes, les infirmiers et aides-soignants et les personnes en arrêt de travail présentaient davantage de manifestations anxiodépressives. Par ailleurs, le manque d’information sur la situation sanitaire était un facteur de risque de dépression et d’anxiété. Les facteurs de risques identifiés suggèrent la nécessité de prendre en charge précocement les personnes à risque et d’assurer un suivi rapproché et une information du personnel soignant afin de prévenir les troubles anxiodépressifs.