John Libbey Eurotext

L'Information Psychiatrique

MENU

Évaluer la douleur des enfants présentant des troubles du spectre de l’autisme Volume 96, numéro 4, Avril 2020

Tableaux

Auteurs
1 Service de Psychopathologie de l’enfant et de l’adolescent, CHU Hôpital Nord de Saint Étienne, avenue A. Raimond, 42055 Saint-Priest-en-Jarez
2 Département de Médecine générale de la Faculté de médecine Jacques Lisfranc, Université Jean Monnet, Saint-Étienne
* Correspondance

La douleur pour les enfants porteurs de troubles du spectre de l’autisme (TSA) apparaît comme une expérience difficilement saisissable autant par son caractère subjectif et que par l’impact de la symptomatologie autistique. Une enquête centrée sur les possibilités d’évaluation de la douleur et sa prise en charge a été menée auprès de familles et de professionnels exerçant auprès de jeunes autistes. Les entretiens mettent en évidence le questionnement permanent des familles et des professionnels révélant leur inquiétude et leur vécu d’impuissance. Malgré cette incertitude, les témoignages recueillis, associés aux données concordantes de la littérature et aux recommandations officielles, ont finalement amené à reconsidérer l’importance des aspects neurodéveloppementaux, contextuels, socioculturels et interpersonnels soulevés par la question de la douleur dans les TSA. Une valorisation des observations cliniques des professionnels, de leurs analyses, ainsi que de l’expertise parentale apparaît essentielle.