John Libbey Eurotext

L'Information Psychiatrique

MENU

Aimée et le poète. Raison d'une impasse de Lacan Volume 97, numéro 7, Août-Septembre 2021

Auteur
Docteur en psychologie
Membre associé auprès du laboratoire RPpsy (EA 4050) de l’université Rennes 2
14 place de la poterie 56100 Lorient, France
* Correspondance

Dans sa thèse de psychiatrie de 1932, Lacan présente le fameux « cas Aimée » en forgeant son concept de « paranoïa d’autopunition ». Pourtant, dans l’évolution de la patiente retracée par notre auteur, il nous semble qu’il néglige un élément biographique important qui consiste en une liaison que la patiente a eue avec un poète. Sans doute cet élément a été mis de côté parce qu’il ne va pas dans le sens d’une prégnance de l’imaginaire, thème central dégagé par le psychiatre français à l’époque. Toutefois, ce point aveugle va être l’occasion de revenir sur l’articulation entre le registre du sens, l’éthique et l’amour. D’abord, nous indiquerons les coordonnées de l’histoire d’amour d’Aimée et ensuite nous préciserons la démarche déployée par Lacan en expliquant pourquoi il ne s’attarderait pas davantage sur cet élément biographique de sa patiente.