John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Tumeurs intracanalaires papillaires et mucineuses du pancréas Article à paraître

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3

Tableaux

Auteurs
Hôpital Beaujon, Service de pancréatologie et gastro-entérologie, 100 boulevard du Général Leclerc, 92110 Clichy ; Centre de Référence des Maladies Rares du Pancréas, PaRaDis ; Centre de Référence Européen d’Excellence pour les tumeurs neuroendocrines
* Correspondance
  • Mots-clés : TIPMP, lésion précancéreuse, lésion kystique du pancréas, écho-endoscopie, surveillance, cancer du pancréas
  • DOI : 10.1684/hpg.2019.1900

Les tumeurs intracanalaires papillaires et mucineuses du pancréas (TIPMP) sont des lésions kystiques pré-cancéreuses développées aux dépends des canaux pancréatiques (principal ou secondaires), de découverte majoritairement fortuite. Leur prévalence est probablement très élevée et est estimée à > 10 % de la population âgée de plus de 60 ans. Seule une très faible partie de ces patients auront des lésions évolutives et potentiellement invasives (< 4 %). Cependant, une politique de surveillance est proposée par tous les experts et pour tous car : a) nous ne disposons pas encore d’outils diagnostiques sensibles et spécifiques quant au grade de dysplasie des lésions ; b) le pronostic du cancer du pancréas est toujours aussi sombre. Ce suivi est toujours l’objet de débat car il est coûteux, potentiellement invasif (en cas d’usage répété de l’échoendoscopie nécessitant une anesthésie générale) et imparfait (développement de cancers d’intervalle entre deux examens de surveillance). Une résection est indiquée sans réserve en cas de signes à haut risque de malignité, elle doit être discutée en cas de signes d’inquiétude selon l’âge et les comorbidités du patient.