John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Troubles fonctionnels intestinaux post-infectieux Volume 10, numéro 2, Mars - Avril 2003

Auteur
Fédération des maladies de l'appareil digestif, Hôpital de l'Archet 2, 151, route Saint-Antoine-de-Ginestière, BP 3079, 06202 Nice Cedex 3.

La physiopathologie des troubles fonctionnels intestinaux (TFI) reste mal comprise et largement multifactorielle. Des TFI peuvent apparaître à distance d'un épisode gastroentéritique avec une fréquence variable suivant les études, entre 4 et 20 % environ. Les TFI post-infectieux semblent indépendants de l'agent infectieux initial, ce qui suggère que l'inflammation engendrée par l'infection est un stimulus essentiel qui peut perturber durablement la fonction sensori-motrice du tube digestif. Les mécanismes qui déclenchent des perturbations sensori-motrices sont complexes et font intervenir de nombreuses cellules du système neuro-immunitaire, des neuropeptides, les voies nerveuses sensitives et des neuromédiateurs centraux. Ces interactions multiples seraient à l'origine d'un état inflammatoire "de bas grade" susceptible d'entretenir les anomalies de la contractilité musculaire alors que le stimulus inflammatoire initial a disparu. Ces données laissent entrevoir des relations physiopathologiques entre les maladies inflammatoires du tube digestif et les TFI.