John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Troubles de la motricité digestive après chirurgie Volume 8, numéro 6, Novembre - Décembre 2001

Auteurs
Service de gastro-entérologie, hôpital Louis-Mourier, 178, rue des Renouillers, 92701 Colombes Cedex.

La motricité digestive et la chirurgie viscérale sont deux sous-spécialités qui se rencontrent fréquemment. À tel point que certains experts internationaux dans le domaine de la motricité ont débuté leur cursus médical par un apprentissage de la chirurgie. Parfois les relations sont étroites comme au cours du reflux gastro-œsophagien, une maladie motrice typique, au cours duquel un geste chirurgical curatif peut être proposé et interférer directement sur les résultats fonctionnels. Plus souvent, l'exemple type étant l'iléus postopératoire, le geste chirurgical induit des modifications, brèves dans ce cas, ou durables, comme au décours d'une gastrectomie ou d'une rectopexie, de la motricité digestive. Ces dernières années plusieurs études ont permis de mieux cerner les rapports étroits entre chirurgie et troubles moteurs. Cette mini-revue illustre les avancées récentes dans ce domaine et les conséquences pratiques qui en découlent.