John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Traitement de l’hépatite C chez les patients infectés par le virus de l’immunodéficience humaine Volume 15, numéro 3, Mai-Juin 2008

Auteur
Service des Maladies Infectieuses et Tropicales, Hôpital Bichat 46 rue Henri Huchard 75018 Paris

Depuis l’avènement des traitements antirétroviraux en 1996, l’espérance de vie des patients infectés par le VIH a été améliorée de façon spectaculaire. Les patients coïnfectés par le VIH et le VHC ont une maladie hépatique d’évolution plus rapide que les patients mono-infectés par le VHC. Ces patients doivent donc être traités s’ils sont dépistés au stade d’hépatite aiguë après 12 semaines d’infection, ou au stade d’hépatite chronique avant l’institution des antirétroviraux, si le statut immunologique le permet. Le traitement de référence est l’association de l’interféron pégylé et de la ribavirine pendant une durée de 48 semaines. En cas d’association avec les antirétroviraux, certains nucléosides sont à proscrire. Les facteurs prédictifs de réponse sont la charge virale préthérapeutique et le génotype du VHC. Les résultats du traitement anti-VHC sont inférieurs à ceux obtenus chez les patients mono-infectés par le VHC.