John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Traitement de l’endobrachyœsophage Volume 18, numéro 1, Janvier-Février 2011

Auteurs
CHU de la Cavale-Blanche, service d’hépatogastroentérologie, boulevard Tanguy-Prigent, 29609 Brest Cedex, France, Institut des maladies de l’appareil digestif de Nantes, CHU Hôtel-Dieu, service d’hépatogastroentérologie 44093 Nantes Cedex, France

Le développement de l’endoscopie opératoire permet aujourd’hui de proposer une alternative efficace à l’œsophagectomie chez des patients ayant un endobrachyœsophage compliqué de dysplasie de haut grade ou de cancer superficiel. Le traitement endoscopique se doit d’être complet sur le plan carcinologique et seules les néoplasies à faible risque d’envahissement ganglionnaire (dysplasie de haut grade et cancers ne dépassant pas la musculaire muqueuse) peuvent être traitées en endoscopie avec une intention curative. Le risque de progression de lésions de dysplasie au sein de l’endobrachyœsophage résiduel justifie l’éradication de toute la muqueuse de Barrett ; de ce fait, les approches combinées associant des techniques de résection des anomalies visibles et les techniques de destruction sont actuellement recommandées.