John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Réponse à la radiochimiothérapie dans le cancer de l’œsophage : du mythe à la réalité ? Volume 23, numéro 3, Mars 2016

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3

Tableaux

Auteurs
1 Hôpital Universitaire de Rouen,
département d’hépato-gastro-entérologie,
unité d’oncologie digestive,
1 rue de Germont,
76031, Rouen Cedex, France
2 INSERM U1079,
Faculté de médecine et de pharmacie,
22 boulevard Gambetta, Rouen, France
3 Centre de Lutte Contre le Cancer Henri Becquerel,
département d’oncologie médicale, rue d’Amiens,
76038 Rouen cedex, France
* Tirés à part

La radiochimiothérapie (RCT) seule ou suivie de chirurgie constitue une étape déterminante de la prise en charge thérapeutique du cancer de l’œsophage non métastatique localement avancé. Plusieurs études randomisées ont montré un bénéfice de survie similaire entre la RCT définitive et la RCT suivie de chirurgie chez les patients répondeurs à la séquence de RCT initiale. L’évaluation de la réponse à la RCT est nécessaire pour identifier les patients répondeurs des non répondeurs à la RCT. Classiquement, l’évaluation de la réponse s’effectue 6 à 10 semaines après la fin de la RCT par au moins un examen d’imagerie et la réalisation d’une endoscopie œsogastroduodénale (EOGD) avec biopsies de la zone traitée. La réponse clinique complète (RCC) est définie par l’absence de tumeur visible en imagerie et l’absence de résidu tumoral macroscopique et histologique en EOGD avec biopsies. Si l’évaluation et la définition d’une réponse complète après RCT a évolué au cours du temps, elle est imparfaite et de nouveaux paramètres sont évalués tels que notamment la réponse métabolique par tomographie d’émission de positons au [18F]-fluorodéoxyglucose (TEP-FDG), le but principal étant de se rapprocher de la réponse pathologique. Dans ce contexte, une étude randomisée française (étude ESOSTRATE) va prochainement débuter afin de comparer la RCT seule à la RCT plus chirurgie chez les patients considérés en réponse complète (clinique, tomodensitométrie +/- TEP-FDG).