John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Quelle est la prise en charge optimale de l’hépatite auto-immune sous une forme sévère ? Volume 25, numéro 9, Novembre 2018

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2

Tableaux

Auteurs
1 Hôpital Paul-Brousse, Centre Hépato-Biliaire, 12 avenue Paul Vaillant Couturier, 94800 Villejuif, France
2 Centre de Compétence, Maladies Inflammatoires des Voies Biliaires et Hépatites Auto-Immunes (MIVB-H)
3 Univ Paris-Sud, UMR-S 1193, Université Paris-Saclay
4 Inserm, Unité 1193, Université Paris-Saclay
5 DHU Hepatinov, Villejuif, F-94800, France
* Tirés à part

Observation no 1Une patiente de 21 ans se présente en consultation avec une fatigue importante depuis un mois accompagnée d’une perte d’appétit. À l’examen clinique, vous constatez un ictère conjonctival. Les tests hépatiques révèlent une cytolyse à 20N avec un cholestase ictérique (Bilirubine totale 150 μmol/L, bilirubine conjuguée 112 μmol/L, GGT 179 UI/L et phosphatases alcalines 132 UI/L), un TP à 34 %, INR 2,3, facteur V 44 %.Les sérologies des hépatites virales A, B, C, E sont négatives. À [...]

Licence Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International