John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Place du dispositif implantable alfapump® dans la prise en charge de l’ascite réfractaire Volume 29, numéro 1, Janvier 2022

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4

Tableaux

Auteurs
1 CHRU Jean Minjoz, Service d’hépatologie et soins intensifs digestifs, 25000 Besançon
2 CHU Amiens-Picardie, Service d’hépato-gastroentérologie, 80054 Amiens Cedex 1
3 CHRU Jean Minjoz, Service de chirurgie digestive, 25000 Besançon
4 CHRU Jean Minjoz, Service d’urologie, 25000 Besançon
* Correspondance

L’ascite réfractaire est une complication fréquente de la cirrhose. Son pronostic est sombre avec une survie sans transplantation hépatique (TH) à six mois de seulement 50 %. La TH représente le meilleur traitement de l’ascite réfractaire mais l’accès à la TH reste limité et le temps d’attente peut être long pour les patients éligibles. La pose d’un TIPS (Transjugular Intrahepatic Portosystemic Shunt), chez des patients bien sélectionnés, améliore la survie sans TH et diminue le recours aux paracentèses itératives. Ces dernières restent le traitement de première intention mais elles s’accompagnent d’une diminution de la qualité de vie du fait des hospitalisations répétées. L’alfapump® est un dispositif implantable rechargeable par induction qui comporte une pompe implantée dans une poche sous cutanée abdominale (de préférence du côté droit), reliée à un cathéter situé dans la cavité péritonéale et à un autre relié à la vessie, permettant le transfert de l’ascite et son élimination par les voies urinaires. Ce dispositif a fait la preuve de son efficacité pour réduire le recours aux paracentèses itératives et améliore l’état nutritionnel et la qualité de vie des patients cirrhotiques. En revanche, aucun impact sur la survie n’a été mis en évidence. Les complications les plus fréquentes sont l’insuffisance rénale, la survenue d’infection bactérienne et les dysfonctions du dispositif. En l’absence de contre-indication absolue (ascite cloisonnée, uropathie obstructive, contre-indication à l’anesthésie générale, pronostic vital engagé à court terme), l’alfapump® est une alternative thérapeutique à envisager chez les patients non éligibles au TIPS, avec ou sans projet de TH.