John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Place de la laparoscopie dans la chirurgie des patients atteints de MICI Volume 21, numéro 10, Décembre 2014

Auteurs
Hôpital Beaujon,
Université Paris 7,
pôle des maladies de l’appareil digestif (PMAD),
service de chirurgie colorectale,
100 boulevard du Général Leclerc,
92110 Clichy,
France
* Tirés à part

En dépit des progrès des traitements médicaux dans la prise en charge des patients atteints de maladie inflammatoire chronique de l’intestin (MICI), un traitement chirurgical est nécessaire chez plus de 60 % des patients atteints de maladie de Crohn et près de 30 % des malades atteints de rectocolite hémorragique. La laparoscopie a déjà démontré son intérêt dans la chirurgie colorectale mais principalement dans le cancer ou les maladies bénignes. Cette revue propose de replacer cette voie d’abord mini-invasive dans la prise en charge chirurgicale des patients atteints de MICI. Les indications de chirurgie élective ou d’urgence sont détaillées en fonction de chaque situation, en comparant la voie d’abord laparoscopique à la chirurgie ouverte sur la base des données récentes de la littérature. Enfin, des techniques émergentes comme la laparoscopie à trocart unique sont introduites dans la discussion.