John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Nouvelles cibles thérapeutiques de l’hypertension portale du cirrhotique Volume 27, numéro 3, Mars 2020

Illustrations

  • Figure 1
Auteurs
Hôpitaux Universitaire de Strasbourg, Hôpital de Hautepierre, 1 Avenue Molière, 67200 Strasbourg
* Correspondance
  • Mots-clés : hypertension portale, cirrhose, cible thérapeutique
  • DOI : 10.1684/hpg.2020.1934
  • Page(s) : 272-7
  • Année de parution : 2020

L’hypertension portale (HTP) et ses complications sont des déterminants majeurs du pronostic du patient cirrhotique, en particulier lorsque le gradient de pression porto-systémique est supérieur à 12 mmHg. La physiopathologie de l’HTP chez le cirrhotique repose sur plusieurs mécanismes impliquant à la fois une augmentation des résistances vasculaires intrahépatiques, d’origine fonctionnelle par le biais d’un déficit en monoxyde d’azote (NO) ou structurelle par le biais du remodelage hépatique secondaire à la fibrogenèse et aux microthromboses, et une augmentation du débit splanchnique par le biais d’une hyperproduction systémique de NO, aboutissant à l’activation du système rénine-angiotensine et à la néo-angiogénèse. L’état pro-inflammatoire local et systémique secondaire à la translocation bactérienne semble également jouer un rôle dans l’HTP chez le cirrhotique. En dehors du traitement étiologique de la cirrhose, le traitement pharmacologique de l’HTP repose actuellement sur les bêtabloquants non cardio-sélectifs et les vasoconstricteurs splanchniques permettant une réduction du flux portal. L’efficacité suboptimale, voire la toxicité de ces traitements, justifie le développement de nouvelles stratégies thérapeutiques. Une meilleure connaissance des mécanismes physio-pathogéniques de l’HTP a permis l’identification de nouvelles cibles thérapeutiques, dont plusieurs ont déjà fait l’objet d’essais cliniques, qui seront discutées dans cette revue.