John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Maladie de Crohn : quelle imagerie, quand, comment, nouveautés ? Volume 16, numéro 6, novembre-décembre 2009

Auteurs
Département d’imagerie digestive, hospices civils de Lyon, CHU Édouard-Herriot, 69437 Lyon cedex, France

Le diagnostic de la maladie de Crohn (MC) est basé sur des critères cliniques, endoscopiques, radiologiques et anatomopathologiques. Les principales innovations dans les techniques diagnostiques concernent le développement de l’endoscopie et de l’imagerie non invasive dans le but d’améliorer l’identification des complications et des réponses aux différents traitements. Les nouvelles technologies, telles que la tomodensitométrie (TDM) avec entéroclyse, l’imagerie par résonance magnétique (IRM), les sondes d’échographie hautes fréquences, à sensibilité élevée et pourvues d’un Doppler couleur, et le développement des technologies non linéaires, qui optimisent la détection par ultrasons des agents de contraste et fournissent des informations complémentaires utiles à la prise en charge de la MC.