John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Les principales hépatopathies chroniques de l’enfant : la transition à l’âge adulte Volume 21, numéro 4, Avril 2014

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4

Tableaux

Auteurs
1 CHRU de Lille, Hôpital Jeanne de Flandre, unité de gastroentérologie hépatologie et nutrition, pôle enfant, avenue Eugène Avinée, 59 000 Lille Cedex, France
2 CIC-PT-1408-INSERM-CHRU de Lille, Faculté de médecine Lille 2, Lille, France
3 CHRU de Lille, Hôpital Jeanne de Flandre, centre de référence des maladies héréditaires du métabolisme de l’enfant et de l’adulte, avenue Eugène Avinée, 59000 Lille Cedex, France
* Tirés à part

Grâce à l’amélioration des connaissances médicales et aux progrès de la transplantation hépatique, un certain nombre d’enfants porteurs de maladies chroniques du foie ont vu leur espérance de vie s’améliorer de façon importante au cours de ces trente dernières années. La « médecine adulte » doit prendre le relais pour cette génération de jeunes adultes dont certaines maladies sont encore mal connues du fait de leur existence jusque-là exclusivement pédiatrique. Les infections virales B et C, l’obésité, les maladies auto-immunes et les maladies héréditaires du métabolisme sont autant de causes responsables d’hépatopathies chroniques. Ces maladies ont des particularités chez l’enfant qui amènent pédiatres et hépatologues adultes à avoir des pratiques différentes. Le passage de ces adolescents à l’âge adulte est une période délicate qui nécessite une bonne coopération entre les spécialités pour garantir cette transition avec succès.