John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Les médiateurs des mastocytes de la muqueuse colique stimulent les motoneurones cholinergiques des plexus myentériques chez les patients ayant un SII Volume 12, numéro 6, Novembre-Décembre 2005

Auteurs
  • Page(s) : 436
  • Année de parution : 2005

Auteur(s) : Barbara G, Cremon C, Riccardo V, Elisabeta C, Balestra B, Di Nardo G, et al.

Faits marquants de la motricité digestive au congrès de l’AGA 2005 à Chicago

Une augmentation du nombre de mastocytes a récemment été mise en évidence chez des malades porteurs d’un SII [1]. Le but de la présente étude était de déterminer l’effet des médiateurs mastocytaires sur l’activité électrique de préparations de cellules musculaires longitudinales et de plexus myentériques de porc. Des biopsies coliques étaient prélevées au cours d’une coloscopie chez des malades porteurs d’un SII ou des témoins sans SII. Les mastocytes étaient identifiés par immunohistochimie et quantifiés. La surface occupée par les mastocytes était significativement plus importante chez les malades que chez les témoins (7,4 ± 1,9 vs 3,4 ± 1,6, p < 0,001). La quantité d’histamine (221,4 ± 103,9 vs 98,2 ± 83,1 ng/g, p = 0,005) et de prostaglandine de type E2 (155,4 ± 57,4 vs 66,9 ± 55,5 pg/mg, p < 0,001) était significativement plus importante chez les malades que chez les témoins. L’application des médiateurs issus des biopsies coliques sur les préparations in vitro favorisait la contraction avec un effet directement lié au nombre de mastocytes. Cette contraction était inhibée de 60 % par le BW A868C, un inhibiteur des prostaglandines, d’environ 70 % par le FUT-175, un inhibiteur de la tryptase et de 80 % en utilisant la combinaison des deux. Cette étude montre que les médiateurs mastocytaires issus de malades porteurs d’un SII peuvent stimuler des neurones cholinergiques excitateurs. Les prostaglandines et la tryptase sont impliquées dans cette réponse neuromusculaire. Ces données confirment le rôle déterminant des mastocytes et de leurs médiateurs dans la pathogénie des troubles fonctionnels intestinaux.

Référence

1. Barbara G, Stanghellini V, De Giorgio R, Cremon C, Cottrel GS, Santini D, et al. Activated mast cells in proximity to colonic nerves correlate with abdominal pain in irritable bowel syndrome. Gastroenterology 2004 ; 126 : 693-702.