John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Les facteurs de risque du carcinome hépatocellulaire Volume 5, numéro 4, Juillet - Août 1998

Auteur

L'étude des variations géographiques de l'incidence du carcinome hépatocellulaire (CHC), grâce aux registres de cancers et aux observations cliniques, a permis, durant la deuxième moitié du vingtième siècle, de mettre en relief plusieurs facteurs de risque. Les principaux sont l'alcool, l'infection chronique par le virus des hépatites B et/ou C, l'exposition à l'aflatoxine. La recherche actuelle essaye d'élucider comment ces facteurs peuvent favoriser un CHC, quelles sont leurs interactions et comment ils sont reliés à la cirrhose présente dans la majorité des cas. La mise en évidence de ces facteurs de risque a pour but de prévenir le CHC grâce à la lutte contre l'alcoolisme, à la vaccination à grande échelle contre le virus de l'hépatite B, à la limitation de l'exposition à l'aflatoxine dans les régions concernées. Il s'agit aussi de dépister plus tôt le CHC dans des populations ciblées ou à plus haut risque. L'efficacité de l'acide polyprénoïque, dérivé de l'acide rétinoïque en prévention secondaire a été suggérée.