John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Les complications digestives de l'irradiation Volume 2, numéro 4, Juillet - Août 1995

Auteurs
service d'hépato-gastroentérologie et d'assistance nutritive.

Les complications digestives de l'irradiation sont essentiellement représentées par l'entéropathie radique. Les autres localisations sont plus rares, et peuvent concerner aussi bien le tube digestif proprement dit que les voies biliaires et le pancréas. L'entéropathie radique sévère est mieux connue du gastroentérologue depuis l'avènement de la nutrition parentérale totale à domicile. Le diagnostic est évoqué devant une occlusion chronique, une diarrhée chronique ou une perforation survenant à distance de l'irradiation. La prise en charge thérapeutique est difficile. Si la nutrition parentérale doit être proposée en première intention, en dehors de l'urgence chirurgicale, une résection ou une dérivation intestinale est en fait souvent nécessaire, et reste associée à une morbidité et à une mortalité élevées. La survie à 5 ans est proche de 50 %, le pronostic étant conditionné par l'existence d'une fistule, d'une perforation intestinale, ou d'un terrain vasculaire défavorable. Ce pronostic ne pourra être amélioré que par la prévention de ces lésions, à savoir le respect des indications et de la technique de l'irradiation abdominale, en attendant les radio-protecteurs luminaux, encore au stade expérimental.