John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Les apports de NOD2/CARD15 dans la prise en charge de la maladie de Crohn Volume 13, numéro 6, Novembre-Décembre 2006

Auteur
Division de Gastro-entérologie et Hépatologie, CHUV-BH 10, 1011 Lausanne, Suisse

La découverte majeure de ces 5 dernières années dans la pathogenèse des maladies inflammatoires cryptogéniques de l’intestin a été la mise en évidence de mutations du gène NOD2/CARD15 dans les populations caucasiennes souffrant de la maladie de Crohn.Trois mutations ont été décrites qui altèrent la fonction de la partie C-terminale de la protéine codée par ce gène. Cette partie de la protéine permet de reconnaître le muramyldipeptide qui est la partie élémentaire de toute paroi bactérienne et donc participe à la défense innée contre une invasion bactérienne.Cette découverte a également permis de mieux comprendre le rôle des cellules de Paneth dont la fonction était restée une énigme. En effet, ces cellules sécrètent des peptides antibactériens et lorsque la protéine NOD2/CARD15 est déficiente, cette sécrétion est supprimée.Le mode exact d’action de la protéine NOD2/CARD15 est encore controversé, mais il semblerait qu’elle assure une régulation à la fois positive et négative de la voie de signalisation du récepteur type Toll (TLR).