John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Les adénocarcinomes pancréatiques métastatiques : quelle chimiothérapie ? Volume 8, numéro 4, Juillet - Août 2001

Auteurs
Service d'hépato-gastroentérologie, hôpital du Haut-Lévêque, CHU de Bordeaux, 5, avenue de Magellan, 33604 Pessac.

Plusieurs études randomisées permettent de poser l'indication d'une chimiothérapie devant un adénocarcinome pancréatique métastatique lorsque l'état général du patient le permet et qu'une preuve histologique du cancer a pu être recueillie. Au 5-fluoro-uracile (5FU), éventuellement potentialisé par l'acide folinique, le cisplatine a été souvent associé en vue d'une plus grande efficacité. Puis, d'autres molécules sont apparues, en particulier la gemcitabine, qui semble apporter aux patients un net gain de confort et une survie un peu plus longue. De nombreux essais de phase II ont été publiés ou sont en cours, dont le but est d'optimiser son utilisation en l'associant, en particulier, à d'autres médicaments (5FU, cisplatine, oxaliplatine par exemple) laissant espérer l'émergence d'un traitement plus efficace de cette maladie dont le pronostic reste très sombre à court terme.