John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Le polype colique dégénéré Volume 9, numéro 4, Juillet - Août 2002

Auteurs
Centre médical, 104, rue de Jemmapes, 59800 Lille.

La découverte, sur une pièce de polypectomie endoscopique, d'un foyer de dégénérescence adénocarcinomateuse pose le problème de la conduite à tenir en termes de résection chirurgicale complémentaire et de surveillance. Les risques d'extension en profondeur ou de dissémination à distance dépendent de la profondeur de l'envahissement, du degré de différenciation cellulaire et de l'envahissement lymphatique et veineux. L'exérèse endoscopique est le plus souvent suffisante pour les polypes invasifs (pT1) s'ils sont pédiculés et à la condition qu'un examen anatomopathologique rigoureux permette d'apprécier au plus juste les risques de dissémination à distance. En cas de polypes sessiles invasifs (pT1), le principe d'une résection chirurgicale complémentaire doit être retenu en raison du risque de métastase ganglionnaire.