John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Le dépistage du cancer colorectal en 2011 : quelques questions essentielles Volume 18, numéro 5, Septembre-Octobre 2011

Auteur
Hôpital Avicenne, centre de recherche en nutrition humaine d’Île-de-France, service de gastro-enterologie, 125, rue de Stalingrad, 93000 Bobigny, France

En France, le dépistage organisé du cancer colorectal repose sur la recherche de sang occulte dans les selles par un test Hemoccult II ®. Les tests immunologiques offrent une meilleure sensibilité pour une spécificité optimisée. La réalisation d’une rectosigmoïdoscopie entre l’âge de 54 et celui de 65 ans est aussi une option envisageable. La coloscopie n’est pas reconnue en France comme une méthode de dépistage chez les patients à risque standard. Le coloscanner à l’air est uniquement préconisé en cas de coloscopie incomplète, impossible ou refusée après un test Hemoccult II ® positif. Les tests moléculaires fécaux ou sanguins, déjà disponibles ou en cours de développement, ainsi que la capsule colique, restent l’objet de recherche dans cette indication.