John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Le contrôle du cycle cellulaire. Implications en oncologie digestive Volume 3, numéro 4, Juillet - Août 1996

Auteurs
INSERM U. 343, hôpital de l'Archet, route Saint-Antoine-de-Ginestière, BP 79, 06202 Nice Cedex 03, France.

L'étude des mécanismes de contrôle du cycle cellulaire a beaucoup avancé ces dernières années. La progression des cellules mammaliennes dans le cycle est soumise à un certain nombre de points de contrôle. Au niveau de ces points de contrôle, la cellule vérifie les paramètres nutritionnels, la présence des mitogènes et des facteurs de croissance, l'intégrité du génome et sa réplication, et la ségrégation correcte des composants nucléaires et cytoplasmiques. La description des mécanismes moléculaires assurant ces points de contrôle a permis d'entrevoir la fonction de certaines oncoprotéines comme Rb et p53. La perte de fonction et le dérèglement des gènes qui contrôlent la stabilité génétique ou freinent le cycle cellulaire en réponse à certains régulateurs négatifs de la prolifération, pourraient jouer un rôle important dans la cancérisation.