John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

La prévention primaire du cancer colorectal Volume 7, numéro 5, Septembre - Octobre 2000

Auteur

La prévention primaire du cancer colorectal participera, sans doute, à la diminution de l’incidence de cette affection encore fréquente et grave. Dans ce même cadre préventif, plusieurs études rétrospectives et prospectives se sont intéressées à la cible alimentaire et à la possibilité de chimioprévention par les AINS, salicylés ou non. Les mesures diététiques ont été les plus étudiées : si les résultats sont convergents à propos de l’effet protecteur des légumes verts et de l’augmentation du risque avec un apport calorique excessif, il n’est pas de même pour les autres facteurs alimentaires étudiés (fibre, alcool, viande, graisse, hydrate de carbone). Quant à la chimioprévention par l’aspirine et/ou les AINS, suggérée par certaines études épidémiologiques et diffusée dans les médias, elle n’est pas à l’heure actuelle confirmée et les essais interventionnels en cours apporteront dans le futur proche des résultats déterminants.