John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

La nouvelle place des antibiotiques dans le traitement des appendicites aiguës et des diverticulites aiguës coliques gauches Volume 23, numéro 8, Octobre 2016

Auteur
Hôpitaux Universitaires Seine Saint Denis, service de chirurgie digestive, Hôpital Avicenne, Rue de Stalingrad, 9300 Bobigny, France
* Tirés à part

La place de l’antibiothérapie dans la prise en charge des appendicites aiguës comme des diverticulites aiguës coliques gauches s’appuie sur les données de la tomodensitométrie abdominale (TDM). La TDM permet de distinguer les formes non compliquées (simple épaississement de la paroi), des formes compliquées (perforées, abcédées). En cas d’appendicite aiguë non compliquée (catarrhale, phlegmoneuse), plusieurs études randomisées ont montré que le traitement antibiotique était efficace dans près de 90 % des cas. Les échecs pourraient être des appendicites compliquées (nécrosées, perforées) non identifiées à la TDM. Ces résultats ont amené des équipes à proposer ce traitement de première intention pour toutes les appendicites avec un succès de 77 %. En cas de formes non compliquées, le taux de récidives est de 20-30 %. Une seule équipe a traité de nouveau les patients avec des antibiotiques, avec succès. Toutefois, le traitement antibiotique des formes non compliquées n’a pas encore supplanté le traitement chirurgical. En cas d’appendicite avec phlegmon et/ou abcès, le traitement antibiotique est recommandé de première intention. Une appendicectomie secondaire n’est plus recommandée chez l’adulte et l’enfant. Pour la diverticulite aiguë colique gauche non compliquée, le traitement antibiotique peut être même évité et remplacé par un traitement symptomatique chez des patients sélectionnés. Dans les autres cas, il peut être donné per os et en ambulatoire. En cas de diverticulite aiguë colique gauche compliquée d’un abcès localisé, l’antibiothérapie est recommandée seule pour un abcès inférieur ou égal à 5 cm, et associée à un drainage percutané au delà de 5 cm. La place du traitement antibiotique des appendicites et des diverticulites est croissante surtout pour les appendicites aiguës.