John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

La colite neutropénique : synthèse des données disponibles Volume 26, numéro 7, Septembre 2019

Illustrations

  • Figure 1

Tableaux

Auteurs
1 Institut Curie, Département de radiothérapie, 26, rue d’Ulm. F-75005, Paris
2 Institut Curie, Département d’infectiologie, 26, rue d’Ulm. F-75005, Paris
3 Institut Curie, Département d’imagerie, 26, rue d’Ulm. F-75005, Paris
4 Institut Curie, Département de chirurgie, 26, rue d’Ulm. F-75005, Paris
5 Institut Curie, Département de pathologie, 26, rue d’Ulm. F-75005, Paris
6 Institut Curie, PSL Research University, Département d’oncologie médicale, 26, rue d’Ulm. F-75005, Paris
7 Hôpital Saint-Antoine, Service d’oncologie médicale, F-75012, Paris
* Correspondance
  • Mots-clés : colite neutropénique, immunodépression, neutropénie, chimiothérapie, antibiothérapie probabiliste, chirurgie
  • DOI : 10.1684/hpg.2019.1804
  • Page(s) : 665-71
  • Année de parution : 2019

La colite neutropénique ou typhlite, terme issu du grec « tuphlos » (cæcum), est définie comme une inflammation du cæcum pouvant s’étendre au côlon et à l’iléon terminal survenant dans un contexte de neutropénie. Elle a été décrite initialement chez des enfants traités pour leucémie aiguë puis rapportée secondairement dans différentes populations de patients immunodéprimés (chimiothérapies neutropéniantes essentiellement, patients greffés ou infectés par le VIH beaucoup plus rarement…). Cette entité anatomo-clinique est désormais bien connue mais les mécanismes physiopathologiques sont complexes et le déterminisme multifactoriel. Il s’agit d’une affection potentiellement grave susceptible de mettre en jeu le pronostic vital des patients atteints. Le diagnostic, évoqué par le contexte et par la présentation clinique, est confirmé par les examens radiologiques qui permettent en outre d’exclure les diagnostics différentiels et de chercher des complications. La prise en charge thérapeutique est médicale et conservatrice dans la majorité des cas, la chirurgie étant réservée aux formes sévères et compliquées.