John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Éducation thérapeutique et hépatites : une nouvelle écologie du patient, « le parcours de soin ». Un exemple avec le réseau REVHEPAT Volume 24, numéro 2, Février 2017

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
Auteurs
1 Réseau ville hôpital hépatites REVHEPAT,
pavillon Abrami, 100 Bd du Gal Leclerc,
92110 Clichy,
France
2 Hôpital Beaujon,
service d’hépatologie,
Clichy, France
3 Hôpital Beaujon,
Pharmacie, Clichy,
France
* Tirés à part

La prise en charge des malades avec hépatopathie chronique a rapidement évolué les 10 dernières années, notamment pour l’hépatite chronique C, du fait notamment de l’apparition des traitements antiviraux, leur tolérance initiale difficile et leur grande efficacité virologique. Cependant, les progrès scientifiques ne doivent pas occulter le malade lui-même. Sa prise en charge doit se faire dans le cadre d’un « parcours de soin » organisé pour prendre soin de lui dans sa globalité : « l’écologie du patient ». Elle doit également se faire dans la durée : avant traitement (dépistage, délai de prise en charge, repérage de comorbidités, accès au traitement), pendant le traitement (observance, qualité de vie, accompagnement médico-psycho-social) et après le traitement (risque de nouvelle contamination, persistance de facteurs d’aggravation de la fibrose, dépistage des complications et du carcinome hépatocellulaire). Dans ce contexte, l’équipe du réseau ville hôpital REVHEPAT présente son expérience de « parcours de soin », développée depuis plus de 15 ans, en coopération avec le service d’hépatologie et la pharmacie de l’Hôpital Beaujon - APHP (Clichy). Outre le développement des relations ville hôpital visant à renforcer le dépistage, le parcours de soin repose sur : un « Accueil avancé », mis en place depuis 2001, recevant près de 450/500 patients par an, qui permet un accès facilité aux soins et aux traitements, et favorise l’alliance thérapeutique et la prise en charge des comorbidités. Ce parcours de soin, réalisé par une équipe pluridisciplinaire, en association avec les malades, est soutenu par un « Programme d’Education Thérapeutique Ambulatoire » qui a, depuis 2011, accompagné 560 patients (213 en 2015), à travers des consultations individuelles (989 en 2015) et/ou des ateliers collectifs (69 séances en 2015) qui développent leurs capacités d’autonomie, et leur permettent d’avancer vers une guérison et une meilleure qualité de vie à venir.